X

Guide de la randonnée écologique

Pas facile dans notre monde contemporain de s’amuser sans sortir le portefeuille. Heureusement, qu’il y a les promenades, les randonnées ou les marches pour se changer les idées de temps en temps. La randonnée vous permet de vous rapprocher un peu plus de la nature et de savourer des instants de tranquillité tout en vous permettant de faire un peu d’exercice. Mais attention, trop souvent je vois certaines règles de bases qui ne sont pas respectées par les randonneurs. Voici les premières qui me viennent en tête.

Photo prise lors d’une de mes nombreuses balades à la Sainte-Victoire.

Lorsque vous vous promenez évitez de sortir des sentiers, surtout lorsque vous êtes en altitude. Des environnements fragiles se trouvent sous vos pieds ! En effet, le problème réside lorsqu’il y a un passage répété de personnes à un endroit précis. Trop souvent j’ai vu des randonneurs marcher hors des sentiers pour gagner du temps. Même si personnellement je ne comprends pas trop quel est le but de gagner du temps lorsque l’on se ballade, ce genre de gestes peut être nocif pour l’environnement. En exemple, l’association Chemina a affirmé que : « certains secteurs autour du sommet du Puy de Sancy en Auvergne où l’on estime que quarante hectares de pelouse sub-alpine ont disparu. Les spécialistes estiment dans ce cas et compte tenu de l’altitude (environ 1600 m) qu’il faudra entre vingt et cent ans pour que cette pelouse se reconstitue. »

La nature est à tout le monde, mais tout le monde doit faire des efforts pour la préserver. Habituellement je constate qu’il n’y a pas de juste milieu chez les randonneurs. Il y a ceux qui sont conscientisés et les autres qui se pensent au dessus des règles de bases. A ce titre, on peut également citer un randonneur dans le parc de Torres del Paine au Chili qui a provoqué un incendie détruisant 7% du parc en utilisant un simple réchaud non autorisé sur le site.

Je ne pense pas personnellement qu’il faille se munir d’un matériel de pointe lorsque l’on va marcher. Le plus important restera toujours une bouteille d’eau par personne et une tenue adapté à la saison. Mais si ça vous amuse, pourquoi pas !

J’espère ne pas vous avoir fait trop peur. Le but c’est surtout de s’amuser et de profitez un peu de la nature de temps en temps.

Serge Baillargeon: Véritable passionné d’économie et de solidarité, j’ai créé le site EconomieSolidaire.com, il y a plus de 5 ans. Aujourd’hui, je continue toujours à publier des articles de temps en temps pour continuer de brasser les idées reçues.
Related Post